Nota Bene: en plus de mon cabinet vers Fribourg, à Marly, j’ai ouvert un nouveau cabinet en Valais: rue Centrale, 1964 Plan Conthey. Téléphone unique  : 079.242.14.33
Il m’arrive de faire des séances par Skype lorsque les patients habitent trop loin, voyagent ou déménagent.

Séances de psychothérapie

La thérapie accompagne pour un mieux, pour plus d’harmonie et de joie. Pour retrouver sa place, choisir les bonnes priorités. Grandir l’estime de soi, relancer une motivation nouvelle, être soi-même.

Il existe des clés pour avancer et se sentir plus libre. Des pistes.
Je propose des consultations interactives afin de tenter de rebondir au fil des «carrefours de vie», des petits passages à vide ou de plus grandes difficultés.

Pour une thérapie individuelle, de couple, de famille, un coaching sur les événements de votre vie ou une meilleure compréhension de votre histoire. Je fonctionne volontiers «à la carte», selon les besoins de chacun.

Pour ceux qui ont besoin d’un support, je propose des fiches qui résument de nombreux thèmes dans le but d’une thérapie pragmatique et concrète.

Par ailleurs, spécialisée pour les enfants, adolescents et les adultes HP (à haut potentiel, HIP, HPI, précoces, surdoués…), j’ai beaucoup de plaisir à aborder ce grand thème sans limite.

Orientation

Au fil des années, je me suis formée en thérapie ou psychothérapie brève, d’orientation TCC (thérapie comportementale et cognitive), systémique, holistique, quantique. Puis, j’ai abordé d’autres approches, comme celles des mouvements oculaires, l’hypnose Ericksonienne, la nutrition, les fleurs de Bach, notamment avec les Odinelixir de Vétroz, les oligo-éléments. La neuro anatomie m’apporte aussi un enrichissement continuel pour la compréhension des comportements. L’ensemble des orientations diverses permet d’avoir un point de vue plus large. 

Spécialisée dans les traumatismes psychiques et stress post-trauma, j’ai aussi tenté de comprendre les hauts potentiels, afin de les accompagner dans leurs difficultés, expliquer à leur environnement leur architectonique cérébrale, ainsi que leur mode de pensée si différent. D’abord dans le cadre de mon cabinet, ensuite en étant psychologue référente d’une école d’enfant précoce, en rencontrant d’autres collègues, aussi avec mes enfants, au fil des conférences données, le haut potentiel a été un grand sujet de prédilection! Notamment autour de l’effort et du haut potentiel: comment éduquer un HP sans le blesser et lui insuffler la notion de motivation, par exemple… En tant que parent, enseignant ou pour tous ceux qui le croisent. Peu importe le terme utilisé, HPI, HP, précoce, surdoué, l’essentiel n’est pas de les diagnostiquer mais bien d’apprécier à sa juste valeur leurs potentiels et leurs difficultés. Car comme tous, ils ont des qualités et des défauts, le drame tient au fait d’avoir plus de possibilités, donc plus de choix à faire et aussi… plus de complexités.

Pour tous, il existe des clés...

  • Améliorer son estime de soi, grandir en confiance
  • Baisser un perfectionnisme épuisant
  • Supporter les échecs avec plus de sagesse
  • Débloquer un burnout, se réorienter professionnellement
  • Accepter les différences, comprendre sa souffrance
  • Eduquer avec plaisir des enfants « souriants » ou du moins dépasser les crises existentielles de nos « petits » qui grandissent, de nos « grands » qui ne sont pas encore grands…
  • Aider nos enfants à faire des efforts avec le sourire
  • Accompagner les adolescents en s’enrichissant de leurs dires
  • Vivre son rôle de parent avec plaisir et humour
  • Amorcer une retraite sans crainte
  • Enfin mieux comprendre les relations familiales pour moins en souffrir
  • Retrouver une harmonie dans la relation humaine à deux, à plus… (mais pas en une seule séance;-)
  • Travailler les intuitions, oser le second degré
  • Cesser d’exister dans le regard des autres
  • Retrouver une meilleure adaptation, se sentir moins décalé, plus motivé
  • Dépasser les peurs, les angoisses, les  paniques, les tachycardies, les phobies, le stress
  • Retourner à l’école avec le sourire, dépasser sa phobie scolaire
  • Mieux gérer les troubles du comportement, les déficits d’attention, l’hyperactivité, les agitations, les impulsivités, l’agressivité.
  • Accompagner un proche dans la maladie ou la souffrance, faire un deuil après un décès
  • Se réjouir de quelques pistes pour les problèmes de  sommeil
  • Dénouer des troubles  du comportement alimentaire
  • Comprendre les addictions:  jeux, achats compulsifs, pornographie,  substances et tous genres
  • Changer d’orientation, retrouver la joie de vivre
  • Trouver un sens à sa vie

Viser un mieux-être au fond de soi et autour de soi.

Alors… ces fameux HP ou hauts potentiels? Phénomène de mode?

Que nenni point du tout, la neuro anatomie nous offre enfin une réponse factuelle: même en dormant , les IRM montre une activité différente. Si vous désirez simplement en parler, passez boire un thé!

J’abordais plus haut l’éducation des enfants HP et l’effort et les HP. Alors… facile ou pas facile ?

Dans le corps, les émotions, le mental, le quotidien, les relations, le couple, la famille, à l’école ou au travail, la précocité reste passionnante, mais aussi angoissante à bien des égards. Parfois, il y a des tics, que j’appelle tic tac toc… Parfois, cela ressemble à des choses qui font peur. Beaucoup de questions fusent, des « questions sur les questions » aussi;-)

Avez-vous l’impression d’avoir vite fait le tour d’un job? D’une formation? D’un service? D’un thème? Est-ce que vous vous ennuyez quelques fois?

Ayant eu la chance de faire de la thérapie avec des centaines de HP de 2 ans à 90 ans (et oui… leur cerveau ne cesse de vouloir comprendre!), j’aime les aborder d’un point de vue de l’énergie, l’espace et le temps (un minimum incontournable!) et tente de les rassurer en leur donnant des pistes pragmatiques, mais surtout comment mettre en place ces pistes de manière durable et efficace. Pas seulement dans le concept, le verbe ou le fait de dire « J’ai compris, je sais déjà », mais essentiellement dans la mise en acte. Nos amis canadiens disent: « Il faudrait que les bottines suivent les babines », si vous avez un souci de bottines ou si vous ressentez de la souffrance parce que votre vie ne correspond pas à celle que vous aviez imaginée, un petit travail vous permettra de réaliser qu’une vraie cohérence entre vos ressources et vos actes conduit à plus de joie.

Ce qui aide les personnes à haut potentiel, c’est d’être enfin un peu mieux compris, de ne plus être si différents ni rejetés, de pouvoir parler à coeur ouvert, sans filtre de leurs « pensées sur leurs pensées », mais aussi de mettre des métaphores claires sur leur manière de conceptualiser la vie. Les personnes Asperger sont aussi les bienvenues, naturellement. Elles nous éclairent sur des dimensions capitales de notre humanité.

Si votre enfant ou votre adolescent a été diagnostiqué à haut potentiel, mais que vous ne savez pas trop que faire face à ses réflexions poussées, ses commentaires adultes dans un corps d’enfant, sa difficulté à vous écouter du premier coup… si des troubles du sommeil s’imposent, si ses comportements vous dérangent, vous affolent peut-être ou si vos propres idées prennent d’étonnantes allures, passez en discuter ne serait-ce qu’une seule fois.

Piaget s’est évertué à définir l’intelligence et son développement, loin de moi l’idée d’être le « Piaget des HP », nonobstant, expliquer leur fonctionnement me passionne, revisiter leur achitectonique cérébrale conduit à une meilleure compréhension de leurs difficultés et permet à tous d’avancer. Tout le monde peut grandir d’un beau potentiel, il est fort dommage que la société et la scolarité ne soient pas toujours à la hauteur de leur souffrance. Tout être humain porte en lui un message pour notre future humanité, à nous de savoir le décrypter, l’accepter, l’accompagner. Une belle mission pour notre future société… car il reste tant à faire !

Une dernière question: avez-vous des vacances du cerveau?

Remboursements

Les séances coûtent 150.- francs par 55 minutes.  Puis 20.- francs de plus par quart d’heure supplémentaire.

Etant psychologue spécialisée en psychothérapie (bien grand terme pour exprimer simplement que nous tentons de comprendre l’humain de notre mieux, un travail sans fin;-), membre FSP, sur la liste des psychothérapeutes de SantéSuisse, avec un diplôme postgrade fédéral, je suis remboursée par les caisses complémentaires.

Comment cela foncionne-t-il? Les patients me règlent lors de chaque séance. C’est ensuite votre assurance complémentaire qui vous remboursera: je vous donne une facture à chaque consultation, que vous envoyez à votre assurance complémentaire. N’hésitez pas lui demander quelle somme elle prend en charge par séance ou quel budget par année. Cela dépend de votre contrat personnel auprès de votre assurance. Si vous avez des difficultés pour me payer lors de chaque consultation, n’hésitez pas à m’en parler.

Nous attendons avec impatience que l’assurance de base rembourse les séances de psychothérapie spécialisée. Je ne travaille pas en psychothérapie déléguée. En revanche, pour ceux qui auraient besoin d’être remboursés par la Lamal de Base, veuillez vous adresser à des collègues qui travaillent chez un psychiatre et fonctionnent en thérapie déléguée.

Contact & Accès

Solène Laurenceau
Sur rendez-vous
Tél: 00.41.79.242.14.33

Cabinet à Fribourg

Route de Chésalles 21B — 1723 Marly

En voiture:
parking facile et gratuit à l’arrière du bâtiment

En bus :
proche de l’arrêt Marly Gérine, bus 1.
Accès par ascenseur ou escalier – 1er étage.

Cabinets en Valais:

Rue Centrale, 1964 Plan Conthey

Parking à 100 mètres sur le parking communal.

Lorsque vous êtes vers la fontaine, pile en face de rue Centrale 16, entrez dans l’impasse DERRIERE la fontaine, vous y êtes presque! Sur la droite au fond. Le cabinet est de plein pied (une marche à descendre) pour les personnes à mobilité réduite.

Qui suis-je ?

Solène Laurenceau
Formée à L’université de Genève, puis munie d’un diplôme postgrade fédéral, je me suis ensuite spécialisée en psychothérapie, avec l’accréditation de l’Association Suisse des Psychothérapeutes. Je suis membre de la Fédération Suisse des Psychologues. Spécialisée depuis 16 ans dans les stress post-traumatiques et auprès des hauts potentiels, je fais aussi de la psychothérapie générale pour les enfants, les adolescents et les adultes, les couples, les familles. Dans un cadre éditorial, 6 livres furent édités, cf. page des livres du site.

Les psychologues spécialisés en psychothérapie sont légalement obligés de faire 80 heures de formation continue par année. Ce qui nous permet de nous enrichir continuellement et de surtout… de nous remettre en question régulièrement.

Je participe aussi à plusieurs groupes de supervision et intervision, ce qui garantit un suivi plus efficace et bienveillant.

Un pas derrière l’autre, doucement, chaque jour un peu plus conscients…